La publication des articles sur un blog se planifie.

1. Prenez de l’altitude

Comme pour tout lancement de projet, l’énergie la plus intense est à concentrer au démarrage.
Donc, au lancement du site, plus vous l’alimentez en contenu, plus le décollage est rapide.

Calcul évident :
Pour prendre de l’altitude : un article par jour.
52 semaines/an, 1 article/semaine : 52 articles/an. C’est la (petite) vitesse de croisière, une fois l’activité du site internet lancée.

2. La fréquence

Combien d’articles comptez-vous mettre en ligne par mois, par semaine ?
Qui écrit les articles ? Sont-ils bien orientés vers votre objectif ?
Avez-vous défini votre objectif ?

Le nombre d’articles publiés correspond-il à vos attentes ?

Bon à savoir : sur le nombre d’articles publiés sur votre blog, seuls quelques-uns d’entre eux seront de vraies portes d’entrées sur votre site internet.

3. La régularité

Donnez rendez-vous à vos visiteurs en définissant un jour précis, dans la semaine, pour la publication de votre article.
Pour ma part, aujourd’hui, je publie ou partage une page ou un article par jour.
Je choisirai, sur ce blog, un jour de la semaine par la suite, pour éditer un nouvel article Web, selon les retours de ces éditions quotidiennes.
Les visiteurs qui s’intéressent au contenu de mes articles sauront qu’un nouveau contenu, susceptible de les intéresser également, sera disponible chaque mardi ou chaque jeudi…

4. L’organisation

Si le jour de la publication est le mardi (matin), je ne vais pas écrire l’article dans la nuit de lundi à mardi pour qu’il soit prêt à l’heure.
Je me réserve un espace-temps, durant la semaine, pour écrire mon article et je planifie sa publication.
Je peux, également, préparer plusieurs articles, m’avancer, afin de me préserver du temps et de la disponibilité pour mes clients.

5. Peur de la page blanche ?

La rédaction d’articles est peu sujette à la page blanche.
Il y a, toujours, un sujet à développer, un mot-clé qui mérite son article dédié, une nouvelle question qui se pose, une réponse pertinente à apporter à un visiteur…
Ne restez pas enfermés sur votre site. Faites de la veille concurrentielle, mais, surtout, ne plagiez pas.
Innovez. Allez plus avant.

6. Soyez créatifs

Que votre plume rédactionnelle soit à l’image de votre différence, de votre Valeur Ajoutée.
Démarquez-vous.
Faites-vous remarquer.
La lecture de vos pages Web doit « marquer » la mémoire.
… Devenez une ressource d’informations, une relation professionnelle, une référence, l’expert à consulter.
Que la lecture de chaque article apporte « un cadeau », « un plus».

7. Relisez, relisez, relisez

Relisez vos textes.
Relisez encore.
Relisez-les, trois fois.
Si votre niveau en orthographe, syntaxe, règles de typographie, règles d’écriture pour internet n’est pas de votre compétence, n’hésitez pas à faire relire et/ou réécrire vos textes.
La bonne utilisation de la langue française, adaptée pour le Web, dénote votre professionnalisme et votre crédibilité.
Chacun son domaine, son métier, son expertise.

8. Illustrez

Les images en accord avec le contenu rédactionnel de votre article :

  • illustrent vos propos,
  • aèrent le texte,
  • invitent à « Lire la suite… » et
  • au partage sur les réseaux sociaux.

Cet article comprend 500 mots.